Quand appliquer de la glace ou de la chaleur ???

Il n’est pas rare que mes clients se blessent dans différentes activités et me disent qu’ils n’ont pas mit de glace sur la région affectée et ensuite s’étonnent de voir que la douleur se prolonge des semaines durant. Ou si ils ont mis de la glace, l’ont appliqué avec un linge entre le sac de glace ou le sac de gel et la peau et très peu de temps dans la journée. Il faut que ce soit le plus froid possible pour bien engourdir la région. Un chiropraticien m’avait déjà recommandé de prendre un morceau de glace et de frotter doucement jusqu’à l’engourdissement du muscle endolori et c’est vraiment efficace, le lendemain je n’ai presque plus de douleurs.

Voici un texte tiré du livre « Le Massage au-delà de la relaxation. Les pouvoirs thérapeutiques du toucher », par le Dr. Michel Lorrain qui est médecin ayant fait sa formation en massothérapie. Un excellent livre!

Le froid : lors de la phase aiguë d’une lésion, seule la glace est conseillée. L’application de chaleur est déconseillée. Immédiatement après un traumatisme, l’application de glace a un effet vasoconstricteur sur les capillaires: elle limite les saignements locaux et l’inflammation. Rappelons-le, les signes inflammatoires sont : une rougeur locale, une chaleur locale, une enflure et un durcissement des tissus. L’application de glace retarde le développement de l’œdème et ralentit le métabolisme des cellules. Elle diminue également la douleur. La cryothérapie est utile pour réduire les spasmes musculaires.

Suivant un traumatisme, une application de glace pendant 10 à 15 minutes toutes les 30 minutes pour 4 heures sera suffisante pour les structures superficielles. On recommande une application de glace d’une durée de 20 à 30 minutes pour les structures profondes.

Par la suite, il est recommandé si nécessaire d’appliquer de la glace toutes les heures ou toutes les 2 heures pendant 24 à 48 heures.

Il y a des contre-indications à la cryothérapie : l’hypersensibilité au froid (Maladie de Raynaud), un trouble circulatoire et un trouble vasculaire profond (thrombus et embolie).

La chaleur : elle agit comme un agent vasodilatateur sur les vaisseaux sanguins. Elle favorise l’apport d’oxygène et de nutriment aux tissus lésés. Elle favorise la guérison des tissus. Elle est utilisée en phase subaiguë et chronique. Elle assouplit également les tissus et diminue la douleur.

La chaleur est contre-indiquée dans le cas de saignement, d’inflammation, d’infection, de maladie de peau (eczéma) etc…

Même après la phase aiguë, il se peut qu’une douleur plus vive se fasse ressentir à certains moments selon les activités. Il ne faut pas hésitez alors à appliquer à nouveau de la glace.

En résumé selon l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec, l’application de glace permet une réduction de la douleur lorsqu’il y a inflammation tout en relaxant les muscles. Lorsque l’inflammation disparaît, l’utilisation de la chaleur peut également fournir un soulagement de la douleur et un relâchement musculaire. Comme certaines restrictions s’appliquent, il est préférable de demander conseil à un spécialiste dans ce domaine. »

 

 

Votre plus grand ennemi, la sédentarité ! Extrait du livre « Plus jamais de douleur » de Miranda Esmonde-White, auteure et créatrice de la technique ESSENTRICS..

Extrait du livre « Plus jamais de douleur » de Miranda Esmonde-White, auteure et créatrice de la technique ESSENTRICS
« Directeur d’un programme axé sur l’obésité et la découverte de solutions intitulé
Initiative Obesity Solutions à la clinique Mayo de l’Université de l’État de l’Arizona,
le Dr James Levine est celui qui a déclaré que la sédentarité est une maladie aussi nocive
que le tabagisme. Une déclaration coup de poing, mais vraie. La sédentarité est un tueur
silencieux, l’un des modes de vie les plus risqués. La sédentarité ralentit et même freine
des fonctions organiques vitales. On note une diminution de la circulation sanguine, une
accumulation de dépôts lipidiques dans les artères, un filtrage déficient du système
lymphatique, une sensibilité amoindrie à l’insuline et un ralentissement des fonctions
du pancréas. À ceci s’ajoute une atrophie musculaire résultant de la mort cellulaire.
Si nous ne bougeons pas, nous avisons notre corps qu’il ne sert plus à rien. Il se prépare
donc à mourir.
La sédentarité est aussi dangereuse qu’un accident de la route ou tout autre accident
grave. Pourtant, ses répercussions sont imperceptibles. Elle fait des ravages pendant
que nous restons immobiles. Un mode de vie sédentaire est associé aux problèmes médicaux
suivants :
• L’arthrite
• Les maladies auto-immunes
• Le cancer
• La dépression
• La démence précoce
• La dysfonction érectile
• Les maladies cardiaques
• L’atrophie musculaire
• L’obésité
• Le vieillissement précoce
• Les troubles du sommeil
• Le diabète de type 2

La sédentarité détériore nos organes. Quelle est la définition de la sédentarité ? La
réponse vous étonnera. La sédentarité, c’est rester assis plus de six heures par jour. Une
obligation dans tous les bureaux au moins cinq jours par semaine. Bien des personnes
assises de longues heures devant leur ordinateur pensent que leur séance d’exercices du
matin ou du soir leur épargnera les effets négatifs de la sédentarité. Elles se trompent !
En 2003, la revue médicale Journal of the American Medical Association publiait les
données quantitatives d’une étude marquante sur les conséquences de la sédentarité.
Lors de l’analyse du mode de vie de plus de 50 000 femmes, les chercheurs ont relevé
pour chaque tranche quotidienne de 2 heures en position assise (ici à regarder la télévision)
une augmentation de 23 % du taux d’obésité et de 14 % du risque de développer
le diabète.16 Les heures rivées devant un écran ont connu une forte hausse au cours de la
dernière décennie. L’aggravation des problèmes suivrait cette tendance.

Parue en janvier 2015 dans la revue médicale Annals of Internal Medicine, une méta-analyse
rapportait qu’une personne passe plus de la moitié de sa vie en position assise,
que ce soit dans une voiture, un autobus, au travail, devant le téléviseur ou à table. Des
chercheurs canadiens ont scruté 47 études qui évaluaient les conséquences du mode de
vie sédentaire de milliers de personnes.

Ils ont établi qu’elles couraient davantage le risque de développer une maladie si elles
passaient un nombre plus élevé d’heures assises, contrairement aux personnes plus
actives. La conclusion la plus troublante de cette méta-analyse est la constatation qu’en
restant assises 50 % de leur vie, même si elles font une heure d’exercice par jour, elles
n’échapperont pas aux conséquences néfastes de la sédentarité.
Je juge être une personne active, car je fais quotidiennement 30 à 60 minutes d’exercices.
Je stationne la voiture aussi loin que possible et je marche jusqu’à ma destination.
Je choisis les escaliers le cas échéant, et si j’ai le temps, j’opte pour une promenade
à pied. Par contre, je consacre un plus grand nombre d’heures à écrire, à corriger des
examens, à travailler à la réalisation de projets, à voyager et à rencontrer des collègues.
Je fais tout ça assise. D’ailleurs, pendant que je rédige ce livre, je suis entourée de personnes assises devant
leur écran d’ordinateur, occupées à l’élaboration de séances d’exercices ou au montage
d’émissions de télévision. Lors de la rédaction de mon premier livre « Rajeunir un jour à la fois », les résultats de
ma recherche sur l’atrophie m’ont terrorisée.

Dès que j’ai saisi les dangers de l’atrophie cellulaire, je suis devenue ma meilleure élève.

Je saute rarement une journée d’exercice et je ne néglige aucun de mes 650 muscles.
J’ai toujours aimé faire de l’exercice, mais maintenant je suis pleinement consciente
que si je n’utilise pas toutes mes cellules, je vais les perdre ! Si je dois rester assise plusieurs
heures, j’essaie de me lever et de bouger quelques minutes à peu près toutes les demiheures.
La recherche atteste que ce geste contrebalance les répercussions négatives.
La sédentarité semble inévitable dans le milieu du travail actuel. Il nous faut donc
trouver des solutions viables et saines dans ce contexte à haut risque. Si ne rien faire
paraît inoffensif, il s’agit de se rappeler que le corps est fait pour bouger. Le mouvement
est le fondement de la vie. C’est ce qui maintient en activité le moteur de nos billions de
cellules. Lorsque nous cessons de bouger, nous mourrons une cellule à la fois !

Les conséquences de la sédentarité
La réponse expliquant les ravages de la sédentarité se trouve dans nos cellules.
C’est dans ces billions de cellules qu’est logée notre force vitale. Elles doivent perpétuellement
s’activer pour ne pas s’agglutiner. Le sang riche en nutriments doit circuler
dans toutes les cellules. Si nous ne bougeons pas, elles s’agglomèrent et forment de
grandes couches de cellules collant les unes aux autres qui se solidifient autour de nos
organes et de nos muscles. Elles nous emprisonnent toujours un peu plus. Prisonnières
de ce tissu raide se trouvent un nombre grandissant de cellules atrophiées et mourantes.
Nous ressentons d’abord une certaine raideur qui s’accroît proportionnellement
à notre sédentarité. Les cellules musculaires inutilisées s’atrophient peu à peu et
rapetissent. Elles finissent par comprimer les articulations. Cette pression les abîme
et génère une douleur qui s’installe. Si cette détérioration n’est pas ralentie, il faudra
recourir à la chirurgie ou même au remplacement de l’articulation.
La survie des cellules exige l’apport de nutriments et l’expulsion des déchets. C’est ici
qu’intervient le système circulatoire. Sa fonction consiste à distribuer les éléments nutritifs
et à évacuer les éléments toxiques par la circulation de sang fraîchement oxygéné.

La sédentarité ralentit la circulation. Les cellules reçoivent alors une maigre portion                                                                                                                                                                                                         de nutriments. Une cellule, dépourvue d’éléments nutritifs et incapable d’expulser les éléments
toxiques, s’étiole et meurt. Essentiellement, la sédentarité empêche le corps de se
réparer.
Nous ressentons de la fatigue et un malaise physique. La sédentarité compromet le
rétablissement. Si nous tardons trop avant d’agir, la période de rétablissement sera plus
difficile. Dans mon premier livre, Rajeunir un jour à la fois, je mentionne que les effets
négatifs de la sédentarité peuvent rapidement dégénérer. La perte cellulaire ou atrophie
que déclenche la sédentarité complexifie la gestion du poids, car elle s’accompagne de
la perte de mitochondries, ces organites cellulaires qui brûlent les calories. Le cercle
infernal de l’obésité s’enclenche avec la prolifération des cellules graisseuses et l’atrophie
des cellules musculaires. La musculature du corps finit par faiblir, amollir et raidir. »

Pour lire la suite, je vous invite à vous procurer le livre  « Plus jamais de douleur » de Miranda Esmonde-White

Au plaisir de vous voir au Studio Humanix pour des cours Essentrics, soit avec Barres, En douceur, ou simplement Essentrics !

Suzie Matte, instructeure niveau 4 avec mention.

 

 

Une bonne posture pour une bonne santé et une apparence jeune avec Essentrics !

Vogue-2015

Étant en révision de mes notes de cours sur Essentrics, (pour devenir bientôt formatrice) et les bénéfices que la technique apporte entre autre au niveau de la posture,  je trouvais impératif de faire cette article pour mettre en lumière cet aspect qui semble être en détérioration ces dernières années.

En 2015, une cliente m’a fait parvenir un article du Vogue de juillet. « Learning Curve »   (Courbe d’apprentissage) L’auteure de l’article, Jancee Dunn,  participe à un gala à Manhattan où elle est émerveillée par cette femme de 93 ans, Iris Apfel, habillée d’un chic fou mais surtout d’une posture impeccable.

irisapfelstyleicon

Iris Apfel : « Quand tu vieillis, il n’y pas tellement de choses à faire pour avoir l’air jeune, si tu ne veux éviter les substances chimiques ou passer sous le bistouri. Une bonne posture ne coûte rien ! »

L’auteure remarque que la posture très droite de madame Apfel est un rappel déconcertant que la majorité des gens sont, à différents degrés, honteusement « slumped » affaissés et la dépendance grandissante à tous les gadgets électroniques ne fait qu’aggraver le problème.

« Une recherche récente du journal Surgical Technology International a fait les manchettes démontrant que lorsque les gens utilisent en moyenne 3 heures par jour leur téléphone intelligent, ils abaissent continuellement la tête, en mettant une surcharge sur la nuque, une condition qui a maintenant pour nom Text neck ou tech neck, traduction pour nuque technologique ou nuque de texte (texter les gens par téléphone). En penchant la tête de seulement 15 degrés, ceci double le poids de la tête passant de 12 livres à 27 livres supportées par la nuque. Cette pression incessante fait des ravages considérables sur le corps et peut occasionner des dommages permanents allant du processus d’accélération de l’arthrite à des changements majeurs dégénératifs pour la colonne vertébrale. »

L’auteure Jancee Dunn termine son article en mentionnant :  » Je réalise que lorsque je suis devant mes myriades d’écrans, je commence à m’affaisser comme une marionnette et ma posture suit le mouvement. Je lis le journal du matin sur ma tablette, j’envoie mes courriels et mes textos avec mon iPhone une bonne partie de  la journée. Le soir,  je me penche, épuisée, sur mon laptop pour faire des achats en ligne de robes de printemps. Les experts nous pressent de nous tenir debout plutôt qu’assis le plus souvent possible durant la journée. Pas surprenant que j’aie ces douleurs cuisantes à la nuque et au dos qui me font souffrir lorsque je tourne la tête de côté. Par bonheur, les docteurs nous disent qu’avec des corrections conscientes les effets de la mauvaise posture peuvent être ralentis et dans certains cas réversibles. Je vais m’y mettre tout de suite ! »

Outre le niveau physique, la bonne posture peut également avoir des bénéfices au niveau psychologique. Amy Cuddy, psychologue social, diplômée de l’Université de Harvard, a expliqué dans ce TED talk, qui d’ailleurs a fait sensation sur le web sur le pouvoir de la transformation personnel via la posture. Dans cette étude, Amy Cuddy a découvert que les participants de l’étude qui passaient seulement 2 minutes par jour dans des poses de grand pouvoir « high power poses » comme se tenir droit, les pieds bien plantés au sol et dégagés l’un de l’autre, les mains sur les hanches comme Wonder Woman (super héro féminin) augmentent leur niveau de testostérone d’environ 20% et abaissent leur niveau de cortisol d’environ 25%, deux hormones reliées à de haut niveaux de confiance en soi et de l’amélioration des performances dans des situations exigeantes. Je vous invite à regarder la vidéo sous-titrée en français pour en apprendre plus.

Plus jeune, j’ai enseigné le Power Yoga pendant 10 ans, un excellent exercice mais qui sollicitait en grande partie mes trapèzes, mes épaules et 1978mes pectoraux mais peu mon ouverture d’épaules. J’avais les trapèzes musclés et les épaules courbées vers l’avant. Je me croyais très souple et en forme lorsque j’ai rencontré Miranda Esmonde-White la première fois (créatrice de la technique Essentrics) mais j’ai vite déchanté en formation, alors qu’elle me corrigeait constamment en disant « YOU SLOUTCH ! » ce qui voulait dire que j’écrasais mes épaules vers l’avant de façon nonchalante. À l’époque, même mon ancien patron, directeur général de Sports Montréal, m’avait fait une remarque dans un souper corporatif  « Suzie ! Redresses-toi ! » OUTCH pour l’égo, mais il avait tellement raison ! Il n’y avait pas seulement ma musculature qui me faisait pencher vers l’avant, ça démontrait également un grand manque de confiance en moi, un ne va pas sans l’autre. Je vous partage ici certains passages sur la posture de mon manuel de formation des principes de base du programme Essentrics.

« La détérioration de la posture est souvent la conséquence d’une certaine paresse physique. Il y a plusieurs raisons à cela, la première reposant sur de mauvaises habitudes qui perdurent depuis l’enfance et qui n’ont jamais été corrigées. »10405569_10152464800557856_1988241003683621355_n

« Cette paresse physique nous pousse à enrouler nos épaules de manière à trop étirer et à sous-utiliser les muscles du haut du corps.  »  Voyez ici une photo de ma graduation du secondaire à 17 ans, on voit bien ici mes épaules tombantes et mon manque de confiance avec ce sourire timide ! C’est vrai que le choix de la robe sans manches n’aidait pas beaucoup !

« Une mauvais posture est synonyme de mauvaise habitude. Cette mauvaise habitude ne s’améliore pas avec l’âge à moins que la personne en question ne devienne consciente et proactive à changer cette habitude. Une bonne posture nécessite une maintenance rigoureuse et régulière comparable à l’entretien de nos dents.

32Notre société contemporaine associe la posture à un critère de beauté ou un choix personnel. En réalité, la posture devrait être perçue comme un critère de santé ou un critère médical qui doit être traité, sans quoi il engendrera divers sérieux problèmes de santé.

Les problèmes reliés à la mauvaise posture surgissent lorsque celle-ci est en phase de détérioration de moyenne à avancée. Les problèmes mineurs proviennent généralement d’un manque d’énergie causant un affaissement de la cage thoracique et limitant l’expansion des poumons qui ont pourtant besoin d’espace pour s’étendre lors de l’inspiration. Le manque d’énergie découle d’un manque d’oxygène causé par une respiration restreinte et de l’incapacité d’éliminer les toxines sanguines par l’expiration. De plus, une mauvaise posture encourage un affaissement du haut du dos, lequel peut causer de l’ostéoporose, de l’atrophie musculaire, un écrasement des organes et un ralentissement du système digestif.  »

Mon conjoint souffre fréquemment de reflux gastrique, on a souvent discuté de sa mauvaise alimentation mais dernièrement j’ai remarqué qu’il dort de plus en plus souvent devant son ordinateur, la tête pendouillant vers l’avant ! Il dit qu’il ne fait que reposer ses yeux mais parfois il dort plus d’une heure comme ça ! Le pire c’est qu’il continue à le faire malgré mes tapes sur l’épaule (parfois derrière la tête) pour le réveiller ! Ahhh c’est quoi donc l’expression … nul n’est prophète en son pays ?

« Peu de programmes d’entraînement sont axés sur l’amélioration de la posture. Or, c’est l’un des principaux objectifs du programme Essentrics. Les mouvements de base d’Essentrics ont une caractéristique bien particulière : l’utilisation d’exercices avec les bras au-dessus de la tête pendant une longue période de temps permet d’étirer et de renforcer l’ensemble des muscles du dos, de la colonne vertébrale et de la taille. Ces exercices uniques au programme Essentrics permettent d’améliorer la posture de façon très efficace. »

Untitled-1

Amélioration de ma posture grâce à Essentrics = Confiance en moi et santé améliorée !

« Afin de remédier à une mauvaise posture, l’ensemble des muscles du haut du corps doivent être étirés et renforcés. Il ne s’agit pas simplement de se tenir droit puisque plusieurs personnes n’ont ni la force ni la flexibilité pour maintenir une bonne posture.

Essentrics cible directement le problème des muscles du dos tendus, raides et atrophiés en travaillant les 650 muscles du corps. Il est nécessaire d’étirer les muscles du haut du corps afin de les délier, de libérer la tension et de débloquer les articulations. En n’utilisant que le renforcement musculaire, il est impossible d’agir contre des muscles et des articulations rigides. De même que la seule volonté de maintenir une bonne posture n’est pas suffisante lorsque la tension constitue le problème majeur. Étirer, renforcer et rééquilibrer les muscles sont autant d’actions essentielles à l’amélioration significative de la posture. »posture-groupe

Pour plus d’informations sur des cours Essentrics avec moi à Studio Humanix à Montréal, consultez mon site web Entrainement Humanix ! Nous offrons une variété de cours pour différents niveaux de conditions physiques.

Essentrics en douceur : Pour des mouvements doux et lents, mettant l’accent sur la circulation sanguine, le regain d’énergie,  l’équilibre, le soulagement des douleurs et la guérison des blessures.

Essentrics avec barres : Une partie du cours est dédié au travail d’étirements en profondeur des muscles du bas du corps (mollet, fessiers, psoasiliaque, bande IT, ischiojambiers, quadriceps) , du dos, des pieds ainsi que du travail musculaire des jambes avec les barres de ballet. Ceci n’est pas pour faire de la danse ou du ballet.

Essentrics: Travail Essentrics d’étirements en mouvements et de tonification de tout le corps.

Pour un cours dans votre région si vous n’êtes pas de Montréal, je réfère toujours les gens sur la page de la compagnie ESSENTRICS, l’Académie Essentrics, cliquez sur le lien.

Au plaisir de vous rencontrer !

Suzie Matte, instructeure certifiée N4

 

Article dans la Presse + du 14 décembre 2016 « S’initier à l’Essentrics »

coverExcellent article sur Essentrics ce matin, cliquez sur l’image ! Dans l’article on fait la différence avec le Yoga, « certaines postures de yoga peuvent être exigeantes pour la nuque, la colonne vertébrale, plusieurs ligaments et certaines articulations, selon Mme Nociti, la technique Essentrics est plus accessible et plus douce pour le corps. »

À Studio Humanix, où on n’enseigne qu’Essentrics,  nous sommes en période d’inscriptions pour la session Hiver 2017 qui débutera le 9 janvier ! Venez faire l’essai des nouveaux cours d’Essentrics en douceur qui s’adaptent à toutes conditions physique. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en cliquant ici !

Équilibrez tout votre corps grâce aux exercices Essentrics pour les pieds. Texte tiré du nouveau livre « Forever painless » de Miranda Esmonde-White.

Texte traduit en français du livre « Forever Painless, lasting relief through gentle movement » (Pour toujours sans douleur, relâchement de la douleur par des mouvements en douceur, Chapitre 6, p.75 Travail des chevilles et des pieds) de Miranda Esmonde-White, conceptrice de la technique Essentrics et auteure du best-seller « Rajeunir un jour à la fois ».

En 1999, l’athlète canadien Jonathon Power est devenu le premier Nord Américain à s’être classé numéro 1 au monde comme joueur de squash, un accomplissement qu’il a atteint plusieurs fois par la suite dans sa carrière. Mais même pour l’athlète le plus concentré, le plus dédié et le plus talentueux, être au top d’un sport compétitif est un défi constant mentalement et physiquement. Quand j’ai rencontré la première fois Jonathon en 2000, on pouvait voir un tableau inquiétant de ses problèmes physiques. Il considérait même l’option de quitter le circuit des pros.

Jonathon était enfant quand il a commencé à jouer au squash et très tôt il s’est mis à pratiquer plusieurs heures par jour et gagner des compétitions junior nationales. Il a abandonné l’école secondaire pour travailler sur son jeu et est devenu athlète professionnel à l’âge de 16 ans.

Un jeu cardiovasculaire rapide et intense, très physique, avec d’infinies combinaisons d’angles de mouvements, le squash est exigeant pour les articulations, qui sont sujettes à des compressions constantes et du martèlement; toute une punition pour les genoux, les vertèbres du bas de dos et les hanches. Les blessures sont courantes chez les joueurs de squash et la douleur est un compagnon constant, en dehors et sur le terrain, pour les joueurs au top de la compétition.

Quand j’ai rencontré Jonathan son but n’était pas d’éliminer la douleur; il a été habitué à vivre avec la douleur toute sa vie. Il voulait plutôt éliminer le problème qui ralentissait son corps. Son esprit pouvait tolérer la douleur, mais son corps refusait toute forme supplémentaire d’abus et l’a forcé à arrêter avec d’importants et douloureux spasmes au dos et à l’aine. «Lorsque je parvenais au moment de la partie où j’allais gagner, mon corps était tellement épuisé que je ne pouvais poursuivre.» dit Jonathon.

Avant de travailler avec moi, Jonathon avait travaillé avec un chiropraticien, un acupuncteur et un thérapeute pour les tissus mous (muscles, tendons, ligaments). Et, bien sûr, et il avait régulièrement des séances de massothérapies régulières, des étirements standards pour les athlètes et savait mettre de la glace. Mais quand Jonathon est revenu à Montréal, sa ville natale en partant de Toronto, il a dû laisser son équipe de guérisseurs derrière lui. Une fois qu’il a commencé à travailler avec moi, il n’a pas ressenti le besoin d’avoir une telle équipe avec lui. «  La seule fois où j’ai revu ces gars ensuite, c’était lorsque je devais m’arrêter à cause d’une déchirure ou des blessures qui nécessitaient de la physiothérapie. » dit Jonathon.

Jonathan explique que le problème venait de ses hanches : « La vitesse provient entièrement des hanches. Quand elles sont devenues tendues, bloquées, ceci m’occasionna des spasmes et toute une panoplie d’autres problèmes. » Toutefois je suis parvenu à la racine du problème des spasmes de bas de dos de Jonathon en travaillant sur ses pieds en premier, avant de débuter avec les hanches et le reste de son corps.

La plupart des gens, incluant les athlètes, ne sont pas au courant du rôle majeur que joue leurs pieds (incluant leurs orteils) et leurs chevilles en lien avec la mobilité du corps en entier. À force de travailler avec des athlètes professionnels, j’ai découvert que peu ou pas du tout d’entraînement est fait pour maintenir les pieds mobiles et forts. La plupart des athlètes portent des souliers de course, des bottes ou des patins toute la journée, chaque jour de la semaine, sans jamais les enlever pour travailler les centaines de muscles des pieds. Ceci résulte à des pieds et des chevilles extrêmement tendus, souffrants d’atrophie prématurément. Plusieurs athlètes de hautes performances ainsi que les guerriers du weekend, aussi, finissent par avoir des chevilles, des mollets et des tibias faibles. Ce qui résulte en périostite, en inflammations des muscles de l’aine et de la hanche et en spasmes du dos. Je peux presque toujours trouver la source des problèmes d’épaules, de dos et de hanches, qui sont reliés à des pieds et des chevilles immobiles.

Souvent lorsqu’on travaille les pieds, les autres problèmes s’en vont par eux-mêmes.

Si vos orteils sont immobiles, vous êtes presque garantie de souffrir la réaction en chaîne de muscles contractés, des pieds jusqu’au bout des doigts. L’endroit où la douleur se manifeste et créé de l’inflammation dépend de chaque individu mais les spasmes de dos et les douleurs aux hanches sont souvent directement reliés à des chevilles et des pieds immobiles. Ceci était le cas de Jonathon.

Quand j’ai commencé à travailler avec lui, la première chose que j’ai remarqué c’est que ses pieds et ses chevilles étaient presque 100% immobiles. À chaque jour il vivait avec un niveau de douleur qui aurait handicapé la plupart des gens. Une fois qu’il a compris qu’il pouvait vaincre sa douleur par des exercices appropriés, son dévouement à renverser sa condition m’a démontré que son statut de champion de squash mondial, qui a régné le plus longtemps dans l’histoire, n’était pas une coïncidence. Il a mis les heures nécessaires pour réparer son corps et c’était énormément d’heures!

Durant nos quelques jours d’entraînement, nous avons passé des heures exclusivement à regagner la complète force et la mobilité de ses pieds nus, utilisant plusieurs exercices dans ce chapitre (Chapitre 6, p.75 Forever painless, Miranda Esmonde-White) Au même moment où les pieds ont relaxés et sont devenus plus mobiles, il en fût ainsi pour les chaînes de muscles à travers tout le corps.

Pendant 6 semaines, nous avons continué le travail en profondeur d’étirements Essentrics pour le corps complet en mettant l’accent sur les chevilles et les pieds. Jonathon faisait en général 90 minutes par jour avec moi, après un journée complète de son entraînement régulier de squash. « La raison pour laquelle je l’ai fait est que j’ai vu les résultats immédiatement; après un ou deux semaines d’ Essentrics. Ensuite j’étais accro dû de la sensation de liberté dans mon corps, j’étais enfin en mesure de bouger comme je le faisais jadis. » dit Jonathon.

Je me suis déplacée avec Jonathan à certains de ses matchs importants. Ses hanches bloquaient rapidement après les premières parties, alors j’ai utilisé des mouvements Essentrics pour débloquer ses hanches. « Il y avait des spécialistes pour mon programme d’entraînement et de renforcement musculaire mais j’avais Miranda pour vraiment maintenir mon corps libre, relâché et fort et maintenir ma rapidité de mouvements. » dit Jonathon.

À n’importe quel endroit dans le monde, Jonathon a naturellement incorporé Essentrics à sa routine d’entraînements quotidiens. Parvenu à ce moment de sa vie, remerciant Essentrics, Jonathan dit :  « J’étais tellement en contact avec mon corps par la suite, que dès que je sentais que mon corps en avait besoin, je faisais les exercices Essentrics. »

En 2006, à l’âge de 31 ans, Jonathon a annoncé sa retraite des sports professionnels. C’était une journée après avoir repris le rang de numéro 1 au monde et à ce jour il garde le titre du plus ancien joueur de squash à avoir atteint ce titre.

La douleur de vos pieds et vos chevilles peut créer des problèmes dans tout votre corps. Les exercices Essentrics peuvent aider vos pieds, qui sont la base de votre corps, à être forts, flexibles et sans douleur.

 

Vidéo : Conférence Essentrics à la Fédération de l’Age d’or du Québec avec Suzie Matte

C’est un immense bonheur et privilège d’avoir participé, en temps que conférencière pour faire connaître la technique Essentrics, à l’évènement de la Fédération de l’Age d’or du Québec, la FADOQ. Un évènement sur la santé et le mieux-être qui a eu lieu au Sheraton de Laval ce mercredi 8 juin.
Ce fût un franc succès, j’ai reçu beaucoup de félicitations de la part des gens responsables de l’évènement, ainsi que des gens de l’auditoire, plus de 200 personnes présentes à l’évènement.
Bien sûr j’ai filmé et fais le montage aujourd’hui (efficace la madame !)

 

Vidéos Essentrics pour les bras et les jambes du printemps 2016 !

Pour avoir beaucoup d’énergie dans votre journée vous devez garder vos cellules des muscles vivantes le plus longtemps possible. Une personne qui fait du Essentrics, aura à 70 ans plus de 90% de ses cellules vivantes et de sa masse musculaire. Une personne semi-sédentaire aura à 70 ans que 63% de sa masse musculaire ce qui veut dire beaucoup moins d’ÉNERGIE puisqu’elle aura beaucoup moins de cellules musculaires, donc de mitochondries actives dans son corps !!!
Voici quelques exercices pour les quadriceps, où il y a beaucoup de mitochondries avec les pliés Essentrics !

 

Voici quelques exercices pour les bras Essentrics, pour  la mobilité et le tonus musculaire. Ces exercices vous permettront de soulager les douleurs tout en tonifiant vos bras.

 

Votre pouvoir de transformation via la posture par Amy Cuddy

Un grand merci à une de mes participantes Sylvie G. qui même en vacances, vient déposer un article dans ma boîte aux lettres qui parle de l’importance de la posture ! Comme vous savez Essentrics travaille beaucoup sur le redressement de la posture, je travaille encore très fort à ce sujet ayant eu pendant des années les épaules vers l’avant, dans mes formations Essentrics, je « slouchais ».  Je crois que c’est en grande partie à cause du manque de confiance en moi et des entrainements pauvres en ouverture des épaules et plus axés sur le travail des pectoraux que des dorsaux.

L’article intitulé « Learning Curve » du Vogue US de juillet 2015, en parle amplement en mentionnant nos pauvres postures courbées au-dessus de nos gadgets électroniques. J’ai déjà vu un TED TALK avec Amy Cuddy à ce sujet et l’article en fait également mention. Voici un extrait que je vous traduit avec ma compréhension : « Amy Cuddy, a expliqué dans un TED TALK, qui est devenu une sensation sur le net, le pouvoir de la transformation personnelle via la posture. Dans une étude, Cuddy a découvert que les participants qui passent seulement 2 minutes par jour en faisant des postures de « Grande puissance » – se tenir bien grand, les pieds bien plantés au sol dégagés l’un de l’autre, les mains sur les hanches comme Wonder Woman – augmentent leur taux de testostérone de 20% et diminuent leur taux de cortisol de 25% , tous les deux reliés à un plus grand niveau de confiance et augment les performances dans les situations l’exige. »

Voici donc le lien de ce TED TALK avec Amy Cuddy et j’ai de la chance car j’ai  trouver une version sous-titré en français ! Bonne écoute !


Ralentir le vieillissement par une meilleure compréhension du rôle de nos cellules, selon « Aging Backwards » de Miranda Esmonde-White

Personnellement, la peur de vieillir m’a prise intensément à 38 ans, en voyant le gros chiffre 40 s’approcher à vive allure ! Je m’observais constamment dans le miroir comme si tu jour au lendemain, la peau du visage allait tomber vers le bas ! Ce que je ne savais pas à ce moment là c’est que les symptômes de pré-ménopause était bien présent depuis 1 an déjà. Fatigue, difficulté à dormir, bouffée de chaleur. Ayant eu la maladie d’Hodgkins en 2000, à 32 ans, les médecins m’ont pourtant prévenu que la ménopause se ferait sentir beaucoup plus tôt soit vers l’âge de 40 ans. Après avoir essayé différentes approches plus naturelles pour éviter la prise d’hormones de remplacement, je me suis finalement résignée à prendre les hormones prescrites par mon gynécologue. Pourquoi ? D’affreux maux de tête, la fatigue constante et les nuits courtes où je m’éveillais à 3h du matin comme si j’avais pris 5 cafés d’affilés, incapable de me rendormir ! J’ai également rencontré une infirmière qui donnait des conférences sur l’importance des hormones de remplacement. Prendre des hormones ce n’est pas juste pour éliminer les symptômes désagréables de la ménopause, c’est aussi au niveau de la perte des cheveux, des tissus de la peau, des cartilages, des os etc… qui se détériorent beaucoup plus vite à la ménopause. Les hormones de remplacement sont beaucoup plus sécuritaires qu’elles ne l’étaient il y a 10 ans,  entre autre les gels transdermiques qui sont bio-identiques au corps donc beaucoup mieux assimilés et sans problème pour le système digestif.

Ça c’est mon expérience et mon opinion, mais tout le monde est différent et si vous pouvez vous en passer, tant mieux, avec les suppléments appropriés, l’alimentation et l’exercice physique, c’est parfait.  Je vous partage simplement mon vécu car j’ai plusieurs clientes qui passent par là en ce moment et ne savent plus quoi faire pour diminuer les symptômes. Les hormones c’est bien beau mais ce n’est pas tout. Je réalise que l’alimentation joue aussi un grand rôle dans ma condition physique actuelle. Toutes sortes d’aliments sont à proscrire, la diminution partielle ou complète du sucre, de l’alcool, du gluten, des produits laitiers ont fait une grande différence dans mon énergie, l’apparence de ma peau et la prise de poids. ET quand je suis une semaine sans faire des exercices Essentrics, la fatigue et la difficulté à dormir se manifestent instantanément. Mais quand je reprends mes 10 à 15 cours semaines, alors je suis remplie d’énergie ! Je n’ai pas peur de dire que j’ai maintenant 47 ans et personne ne me donne mon âge. Imaginez les visages quand je dis que je serai bientôt grand-mère !

J’aimerais d’ailleurs vous glisser un mot ou deux du livre de Miranda Esmonde-White (la créatrice de la technique Essentrics ) « Aging backward » que je dévore littéralement!  Comme il n’est qu’en version anglaise, j’aimerais bien partager avec vous les prises de conscience que j’en retire en ce moment et vous citer quelques passages du livre.

On croit souvent que le vieillissement est relié à la douleur, les courbatures, le dos voûté vers l’avant, la marche difficile souvent avec une canne, le manque d’équilibre et d’énergie et la dépendance la dépendance face à nos proches pour réaliser les tâches quotidiennes.

assurance-dépendanceCe que je comprends maintenant c’est que cette belle machine qui est notre corps peut être bien entretenue comme un véhicule, avec soins et patience et qu’avec le bon « antirouille », tel que la circulation des fluides du corps, sanguine et synoviale, en bougeant, en étirant, en faisant de la place dans les articulations, en régénérant toutes nos cellules, il nous sera ainsi possible de ralentir le vieillissement et défaire enfin les mythes et les croyances qui y sont rattachés.

Le vieillissement arrive sournoisement car il se manifeste au niveau cellulaire, la mort d’une cellule à la fois. Autour de l’âge de 40 ans et toutes les années suivantes, le message du corps de ne pas réparer et remplacer les cellules mortes devient plus agressif. Dans le début de la quarantaine, ce message est faible mais prend son envol rapidement. Les niveaux d’estrogènes des femmes et de testostérones pour les hommes déclinent. Entre autre si nous ne faisons pas d’exercice, notre cœur et nos poumons deviennent plus faibles. Notre équilibre est moins sûr. Nos vaisseaux sanguins recueillent la calcification restreignant ainsi le libre flux sanguin à travers le corps. En observant nos proches, nous sommes souvent surpris de leur détérioration rapide à partir de l’âge de 70 et 80 ans. (Aging Backwards p.33)

Pour éviter la mort des cellules et l’atrophie musculaire,  il est impératif de continuer à utiliser nos 620 muscles tous les jours, un minimum de 30 minutes par jour. Tant et aussi longtemps que nous utiliserons les muscles, les cellules vont continuer de se réparer et de se remplacer. Peut-être moins à partir de 40 ans car le processus de vieillissement est inévitable, mais au lieu de perdre 8% des cellules par 10 ans, peut-être en perdrons nous que 2% par exemple. Dans le monde médical et de la physiothérapie,  nous voyons de plus en plus que les recommandations des médecins changent pour la période de réhabilitation. Souvent on recommande au patient de se lever le plus tôt possible et de commencer à bouger car ceci prévient l’atrophie musculaire et la masse musculaire fondante et évite une plus lente récupération. (Aging Backwards p.34)

L’atrophie est l’ennemi no 1 de votre bien-être et de votre bonne condition physique. L’atrophie est un processus lent du  rétrécissement  jusqu’à l’extinction de cellules en santé. Tout rétrécissement des cellules affecte le fonctionnement de puissantes fournaises d’énergie, les mitochondries. Au lieu d’être actives, des dizaines de milliers de mitochondries rétrécissent et disparaissent avec les cellules mortes. Plus vos cellules s’atrophient,  plus de mitochondries disparaissent, plus vous perdez d’énergie. (Aging Backwards p. 37) Vous perdez ces petites fournaises qui aide à vous garder mince également.  (Aging Backwards p. 23) Selon le stade d’atrophie, au stade 3 l’atrophie et les dommages aux muscles sont alors irréversibles.

Les résultats de l’atrophie et d’un rythme de vie sédentaire sont : La prise de poids, la perte de l’énergie et les douleurs chroniques. Les gens peuvent souffrir d’atrophie à n’importe quel âge s’ils sont sédentaires.

Les signes d’atrophie sont :

  • Une mauvaise posture
  • Un dos rond
  • Des mouvements tendus
  • Marcher lentement
  • L’amplitude de mouvements réduite
  • Tension et raideur dans votre démarche
  • Raideur dans les hanches, la colonne vertébrale ou les jambes
  • Difficulté à entrer et sortir de la voiture
  • Difficulté à monter et descendre les marches. p.39

Quand les gens ne sont pas habitués à faire de l’exercice, même les mouvements les plus de base sont difficiles à effectuer. Mais il ne faut surtout pas se décourager, les premiers niveaux d’atrophie sont facilement réversibles.

Ce n’est pas une obligation de s’exténuer dans des exercices souffrants, de faire de la musculation avec poids et altères ou encore des heures de marche, de vélo ou de jogging. Un simple 30 minutes par jour d’exercices comme Essentrics peuvent être suffisants et vous permettront de :

  • Améliore la force du gainage (core)
  • Allonge et tonifie tous les muscles (corps de danseurs)
  • Augmente l’énergie, l’équilibre et la flexibilité
  • Augmente la vitesse de drainage lymphatique et de circulation
  • Améliore le tonus et la circulation cardiovasculaire
  • Diminue le besoin de prise de médicaments prescrits
  • Soulage les douleurs au dos, aux genoux, aux épaules, aux hanches et aux pieds
  • Rééquilibre les articulations ; apaise et ralenti les symptômes d’arthrites et d’ostéoporose
  • Guérit les blessures et les douleurs chroniques
  • Diminue les risques de chutes, entorses, autres blessures qui peuvent conduire à l’inactivité et au manque de mobilité.
  • Et, ce qui est agréable pour plus d’un, aide à perdre du poids sans efforts supplémentaires. (Aging Backwards p.4-5)

Dans ce vidéo d’une entrevue radiophonique de Miranda, elle répond aux questions sur son livre « Aging Backwards ». Celle-ci explique pourquoi les nouvelles recherches scientifiques arrivent à la conclusion qu’il n’est pas nécessaire de faire des sauts à haute intensité (high impact) comme le jogging ou la danse aérobique, pour améliorer le système cardiovasculaire. Si on comprend qu’en faisant travailler tous les jours nos 620 muscles et les cellules de notre corps, ceux-ci permettront au sang de bien circuler et bien faire fonctionner notre système cardiovasculaire. Miranda parle également des mollets comme étant le 2e coeur de notre corps, car en les pompant,  ils permettent d’amener le sang vers le cœur beaucoup plus facilement. Dans cette entrevue, Miranda confirme que les joueurs de hockey du Canadien de Montréal continue leur entrainement Essentrics deux fois par semaine depuis 2 ans (3 ans maintenant) et avant leur entrainement Essentrics, les joueurs de hockey du Canadien de Montréal était l’équipe avec le plus haut taux de blessures de la ligue majeure de hockey alors que maintenant c’est l’équipe avec le moins de blessures de toute la ligue !!!

En conclusion,  il est possible de vieillir en santé, en beauté et sans douleurs. Un simple 30 minutes par jour d’Essentrics et vous aurez la sensation d’être 10 ans plus jeune et 10 ans plus léger !

Personnes_agees_contentes

Entrevue Radio Mieux-Être, on parle Essentrics avec Marie-Josée Arel

J’ai eu le plaisir d’être invitée à Radio Mieux-Être de Laval avec Marie-Josée Arel, à la radio AM 1570. J’ai pu parler assez longuement de la technique Essentrics que j’enseigne et de filmer notre entrevue. Je parle également du livre de Miranda Esmonde-White « Aging Backwards » qui nous fait réalisé combien l’exercice et surtout Essentrics peut aider à ralentir le vieillissement des cellules et de notre corps en général. livre de Miranda

 

Témoignages de la technique Essentrics à Studio Humanix

J’enseigne la technique Essentrics depuis 7 ans et j’ai intégré de plus en plus les principes de la technique, ça se ressent dans mon enseignement et auprès de mes clients.

Des résultats visibles rapidement

Vous constaterez vite l’efficacité du programme :
–meilleure posture (et donc meilleure respiration et apparence plus confiante) ;
–abdominaux, bras, cuisses, dos, fesses et jambes plus forts et découpés ;
–perte de poids (grâce à l’augmentation du métabolisme de base) ;
–démarche assurée ;
–taille affinée.

 Bienfaits pour la santé et les performances sportives

Vous remarquerez aussi les résultats suivants dans votre quotidien :
–accélération de la récupération (grâce à une meilleure circulation sanguine) ;
–gain d’énergie et de bien-être sur les plans physique et mental ;
–mobilité accrue (plus de souplesse, d’agilité et de puissance) ;
–soulagement des tensions et des douleurs chroniques ;
–prévention des blessures et de l’atrophie musculaire ;
–augmentation de la flexibilité fonctionnelle ;
–ralentissement du vieillissement ;
–décontraction des articulations ;
–meilleure endurance.

Voici quelques témoignages en bref !

La douceur des mouvements Essentrics avec Suzie Matte instructeure N4 W4

Voici quelques mouvements que j’adore faire d’ Essentrics, tout en douceur et en rotation, pour une meilleure circulation des fluides et le relâchement des tensions et des douleurs, augmenter la souplesse et l’équilibre, améliorer la posture et le tonus. Ces mouvements sont parfaits pour les gens plus âgés ou tous les gens souffrant de différents problèmes physiques, tels que l’arthrose, l’arthrite, la fibromyalgie, tendinite et toutes douleurs chroniques parfois dues à des blessures antérieures,  car les mouvements sont sans danger pour les muscles et les articulations, au contraire, ils peuvent aider à guérir et soulager la douleur définitivement.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les toutes dernières nouvelles !

Fibromyalgie quand tu nous tiens, ma participation Essentrics aux carnets pratiques !

Voici une seconde entrevue avec Paule Mongeau, éditrice, auteure et psychologue, avec qui j’ai eu le plaisir de collaborer pour le collectif d’auteurs des 2 livres  »Fibromyalgie quand tu nous tiens » et les carnets pratiques où je parle d’Essentrics, des exercices et des témoignages de mes clientes. La vidéo fait partie également d’une série de vidéos promotionnelles que je réalise pour l’Alliance québécoise des éditeurs indépendants.

Couverture Carnets

Fibromyalgie et stretching par Suzie Matte

Pour ma part, j’aimerais me présenter et décrire l’enthousiasme que j’ai ressenti dans la découverte des mouvements développés par Essentrics. Puis, je donnerai un aperçu des bénéfices qu’une personne vivant de la fibromyalgie pourrait en retirer. Enfin, je vous offre trois exercices que vous pourrez pratiquer à la maison, en tenant compte toutefois de vos capacités actuelles et en respectant votre rythme de travail corporel.

La découverte

En 2006, dans la ville de Montréal, j’ai assisté à l’événement de Can Fit Pro (Ateliers annuels de diverses techniques de mise en forme) où Miranda Esmonde-White, ancienne danseuse de ballet classique, donnait son atelier d’étirements du nom de  »Classical Stretch » (étirement classique) à l’époque.

Madame Esmonde-White avait développé sa technique personnelle suite à des douleurs chroniques au niveau du dos. En collaboration avec un chiropraticien et auprès de ses étudiants, elle créa et intégra les mouvements de chiropractie à sa technique d’étirements; après un mois, à raison de 3 cours par semaine, presque tout le monde avait perdu du poids. Pour elle-même ainsi que pour plusieurs de ses participants, le relâchement des douleurs chroniques au dos était remarquable. L’engouement fût si grand que la Fédération nationale canadienne des sports l’a approchée et Madame Esmonde-White débuta l’entraînement avec de nombreux athlètes olympique canadiens.

Donc à cet événement, je venais de vivre une fin de semaine des plus intenses, incluant des cours de bootcamp militaire, de spinning, de step yoga, etc… et mon corps était très endolori. Je suis arrivée à l’atelier de Miranda un peu en retard en oubliant mon matelas de yoga, peu importe; je m’assoie et en 2 ou 3 exercices (un mélange de mouvements inspirés du ballet, du tai chi et de la chiropractie), je ressens un soulagement instantané de mes courbatures. Ce fût pour moi LA révélation!

Étant une personne très curieuse et enthousiaste, je fis l’achat de tous les DVDs disponibles à l’atelier. Puis je me suis inscrite à la formation Classical Stretch laquelle est devenue par la suite la formation Essentrics. Celle-ci se donne aujourd’hui en 4 niveaux. Je suis maintenant instructeure entièrement certifiée de niveau 4!

Il m’a paru important de faire les 4 niveaux, car ce sont des mouvements très spécifiques où la connaissance du muscle, l’alignement et le rythme du mouvement sont essentiels afin de retirer tout le bénéfice de l’étirement de la chaîne musculaire. Les mouvements s’exécutent en constante rotation dans l’articulation, tout en dégageant le membre de cette articulation par des étirements et contractions de différents types. Nous retrouvons la FNP (facilitation proprioceptive neuromusculaire) balistique, isométrique, isotonique, concentrique et excentrique du muscle (d’où vient l’appellation Essentrics).

On obtient ainsi un grand bénéfice au niveau du soulagement de la douleur musculaire et articulaire, car le mouvement défait les nœuds dans le fascia (l’enveloppe du muscle) Par les mouvements de rotation et d’étirements simultanés, on obtient une meilleure circulation sanguine pour évacuer les toxines du muscle. Le dégagement de l’articulation permet une meilleure circulation du liquide synovial et permet le soulagement des douleurs articulaires, comme l’arthrose par exemple. Cette technique s’exécute sans poids ni altères, laissant le corps tonifié, souple, plus droit et une sensation de bien-être incomparable après chaque cours.

Dans le passé, j’ai enseigné plusieurs techniques et c’est avec celle-ci que mes clients obtiennent les meilleurs résultats au niveau de la mise en forme, de l’efficacité, du bien-être et de la réhabilitation.

Pour lire les témoignages et voir les exercices pratiques, procurez vous le livre dans toutes les bonnes librairies !

 

 

Nouveautés à Studio Humanix ! Marche Nordique avec Essentrics et Méditation en mouvement !

MARCHE NORDIQUE ET ESSENTRICS

France

France Paquin a une grande expérience de l’activité physique, elle a amené la marche nordique au Québec, ayant été formé en Finlande. Bachelière en éducation physique, nous allions nos forces pour vous offrir un cours de qualité et complet sans danger pour le corps et des plus efficaces autant pour le cardiovasculaire, que le tonus, que l’étirement et surtout une plus grande mobilité de mouvements grâce à la technique Essentrics.

QUAND : À PARTIR DU 30 MARS AU 9 JUIN  le lundi 18H30

OÙ : On part du Studio Humanix et on se rend sur les chemins du bord de la Rivière des Prairies

COMBIEN : 15$ PAR COURS POUR 11 SEMAINES

REQUIS : BÂTONS DE MARCHE NORDIQUE (Nous en avons quelques paires à vendre) ESPADRILLES ET VÊTEMENTS CONFORTABLES, BOUTEILLE D’EAU

* Nous ne ferons aucun mouvement au sol donc les matelas ne sont pas requis.

MÉDITATION CINÉTIQUE (En mouvement)

canvas

VENEZ ESSAYER GRATUITEMENT MARDI 31 MARS 19H45 LA MÉDITATION CINÉTIQUE !  Cinétique veux dire en mouvement, donc un cours qui vous laissera complètement détendu, tout en ayant travaillé les muscles sur un rythme lent combiné avec une profonde respiration. Des mouvements inspirés du Yoga flow, des rotations de l’articulation. Ayant enseigné le yoga pendant 10 ans aucun mouvement ou étirement ne sera fait au-delà de la capacité de vos muscles et ligaments.  Une période de 10 minutes de méditation assise sera offert à la fin du cours. Le tarif est le même que pour les cours réguliers d’Essentrics, vous pouvez combiné les cours ou le prendre en abonnement illimité.

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant sur www.studiohumanix.com via Paypal.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter : entrainementhumanix@videotron.ca ou 514-759-6750

Essentrics à Studio Humanix, inscrivez-vous dès maintenant pour la session d’Hiver 2015

La technique Essentrics™ se base un concept d’entraînement qui met l’accent sur la contraction pendant la phase d’allongement du muscle. Ce type d’entraînement a pour effet de renforcer le muscle en même temps de l’allonger permettant de développer un corps mince et ferme.

Essentrics est un programme unique réunissant en un entraînement des exercices ciblant la flexibilité et la force excentrique. Pour un homme ou une femme en général cela se traduit par un corps énergique, sans douleur, fort et allongé. Ce programme guérit aussi les douleurs et les empêche de revenir.

Essentrics mise sur des exercices qui mettent l’accent sur la contraction pendant la phase d’allongement du muscle, ce qui a pour effet de renforcer le muscle et de l’allonger, permettant ainsi de développer un corps mince et ferme. Ces exercices tonifient le corps de la tête aux pieds, amincissent la taille, les hanches et le ventre, tout en améliorant la flexibilité et la posture. Cette technique peut aussi apporter souplesse et flexibilité aux plus sédentaires tout en prévenant les blessures des plus grands amateurs de sport. De deux à trois séances par semaine permettent de voir une différence notable au niveau de la musculature et du bien-être général après quelques semaines seulement.

Studio Humanix offre exclusivement des cours de la technique Essentrics depuis janvier 2013. Nous sommes situé dans le quartier Ahuntsic au 1300 Henri-Bourassa est Montréal.

La session d’Hiver 2015 débute le 5 janvier, les places sont limités,  inscrivez-vous dès maintenant en ligne www.studiohumanix.com ou encore 514-759-6750.

Voici une entrevue avec la fondatrice de la technique Miranda Esmonde-White

livre de Miranda

Ainsi qu’une entrevue avec Paule Mongeau avec qui j’ai collaboré au collectif sur la fibromyalgie ‘Fibromyalgie quand tu nous tiens’ dont le cahier d’exercices qui sera disponible en janvier 2015.

Capture-1

 

 

5 mythes et idées fausses au sujet d’ Essentrics

5 mythes et idées fausses au sujet d’ Essentrics

Essentrics est encore une méthode d’entrainement encore peu connue au niveau francophone.  Beaucoup de gens qui ne sont pas familiers avec cette forme d’exercice posent des questions et font des hypothèses. Certains peuvent dirent des choses comme, « Oh, je ne pense pas que je pourrais faire Essentrics, » en faisant allusion à une blessure, à un problème de santé ou le fait qu’ils ne pensent pas que ce serait assez difficile. Certains sont confus croyant qu’ Essentrics est comme le Pilates ou le yoga.

Il y a beaucoup de mythes et idées fausses au sujet de cette forme d’exercice.

Mythe # 1 Essentrics est juste pour les femmes.
Essentrics a été utilisé par de nombreux athlètes masculins et danseurs à la fois pour le conditionnement physique que pour  la prévention des blessures. Voici quelques-uns de ces athlètes; les joueurs de hockey du Canadiens de Montréal, George St-Pierre (MMA), Alexandre Despatie (plongeur olympique), Jonathan Powers (champion du monde de squash). De nombreuses équipes de sport masculins intègrent Essentrics dans leurs programmes de formation.
Regardez la vidéo de Essentrics Master Trainer Sahra Esmonde-White travailler avec les Canadiens de Montréal.

Ainsi que celui ou Sahra Esmonde-White entraine des athlètes de haut niveau

Mythe # 2 Essentrics est trop facile.
Lorsque la technique est correctement effectuée, les exercices sont efficaces, apportant un défi et un rajeunissement pour tous les niveaux de condition physique. Essentrics peut être fait dans une variété de « modes ». Quand Essentrics se fait en mode « guérison » (si vous êtes en voie de guérison d’une blessure ou tout simplement que vous ne vous sentiez pas à votre meilleur ce jour-là), il est conçu pour être facile pour le corps et favoriser la guérison. Mais Essentrics est seulement « facile » si vous ne faites pas les exercices correctement.

Essentrics est plus à propos des techniques (rotation dans l’articulation), que les exercices comme tel (cercles de jambes). Si faite le mouvement sans appliquer les techniques, ça semble facile mais vous ne faite pas vraiment du Essentrics. Parce que les exercices impliquent tous les muscles, les articulations, les tendons et les ligaments, vous devez comprendre comment les faire correctement pour obtenir le plein bénéfice. Voilà pourquoi il est bon de prendre des leçons privées avec un instructeur qualifié qui peut regarder et corriger votre forme et technique, si nécessaire.

Mythe # 3 Essentrics est comme le Pilates ou le yoga.
Essentrics est un programme complet de rééquilibre, de renforcement et de flexibilité. Bien qu’il puisse y avoir des mouvements qui semblent familiers à ceux de la méthode Pilates ou le yoga, cette technique est unique. Alors que le Pilates se concentre sur les mouvements contrôlés pour la ceinture abdominal, Essentrics cible la mobilité et la force du corps entier les os, les articulations, les muscles, les ligaments et les tendons. Essentrics est également un entraînement cardio, l’augmentation de la fréquence cardiaque par une augmentation du flux sanguin à travers les mouvements de rotation et de pompage de gros muscles tels que les quadriceps.
Le Yoga se concentre sur l’union de l’esprit et du corps, tandis que Essentrics se concentre sur le corps en sachant que les mouvements sont conçus pour vous laisser énergisé, positif et en santé.  Dans certains programmes de yoga, les poses sont maintenues et  statiques. En Essentrics, les poses ne sont pas tenus les mouvements sont toujours fluides et dynamiques, ce qui permet au corps de fonctionner à travers l’amplitude de mouvements et les réflexes. Les cours Essentrics sont également chorégraphiés avec une liste musicale diversifiée. Toutes les trois méthodes sont très complémentaires les uns des autres. Donc, si vous aimez votre yoga et / ou le Pilates et que vous voulez essayer Essentrics, allez-y!

Mythe # 4 Essentrics est seulement pour les danseurs ou des personnes flexibles.
La flexibilité est une partie intégrante de l’entrainement Essentrics, vous pourrez donc gagner en flexibilité en faisant Essentrics régulièrement. L’entrainement en flexibilité Essentrics est conçu pour accroître la flexibilité en toute sécurité, en collaboration avec les réflexes naturels du corps. Les exercices sont conçus pour améliorer la flexibilité et augmenter l’amplitude des mouvements.

Et pour ceux qui sont déjà très souple, le renforcement musculaire excentrique crée la stabilité des articulations. L’objectif est un équilibre de force et de souplesse. Tous les exercices peuvent être modifiés ou adaptés en fonction du niveau de flexibilité de chaque individu.

Mythe # 5 Essentrics est seulement pour les personnes âgées (ou seulement pour les jeunes)
Chez Essentrics, nous aimons à le dire, c’est un programme pour les  8 à  80 ans! Miranda Esmonde-White a créé l’émission sur la chaîne PBS, Classical Stretch, en utilisant des techniques Essentrics. Classical Stretch est maintenant l’un des meilleures émission de remise en forme, en ondes aux États-Unis. 

La méthode Essentrics dispose d’une large gamme de mouvements et est un programme efficace pour tous les âges. Beaucoup de jeunes en forme avec qui je travaille sont étonnés de voir la difficulté d’une séance d’entraînement Essentrics ! Certains instructeurs Essentrics choisissent une clientèle cibel; les enfants, les athlètes, les gens souffrant de fibromyalgie ou de fatigue chronique, les personnes âgées ou simplement les gens qui cherchent à garder la forme pour conserver ou regagner la mobilité ou la force. Il existe également des séquences de mouvements Essentrics qui peuvent être conçus pour la réhabilitation des blessures de genou, d’épaules, des problèmes de dos et plus encore. Le programme Essentrics s’adresse autant aux gens souffrant de problème allant de la scoliose, de l’arthrose,  l’arthrite, l’ostéoporose qu’à l’entrainement sportif spécialisée pour des cavaliers, nageurs, coureurs golfeurs, joueurs de hockey etc…

Autrement dit, Essentrics peut être modifié pour tous les niveaux, pour presque toutes les blessures et la plupart des problèmes de santé. Essentrics peut vraiment être apprécié par presque tout le monde!

Fibromyalgie quand tu nous tiens ! On en parle avec Paule Mongeau, psychologue

Il me fait plaisir de vous annoncer ma participation à ce merveilleux collectif d’auteur(e)s qui a comme sujet la fibromyalgie et qui a pour titre  »Fibromyalgie quand tu nous tiens !

Capture-1

Je fais partie du collectif en tant qu’enseignante en stretching de la méthode Essentrics que j’enseigne depuis plus de 6 ans et je vois d’excellents résultats auprès de mes participantes que souffrent de cette maladie. De nombreux spécialistes ont collaborés à ce livre,  dont une préface du Docteur Robert Béliveau.

Cyrinne Ben Mamou PhD docteure en neurosciences, massothérapeute et fasciathérapeute

Sylvain Cardinal Baccalauréat en biochimie, UQAM, 1985 et Techniques d’acupuncture

André Duchesne et Ginette Lépine sont psychologues, membres de l’OPQ, formateurs en PCI depuis plus de 20 ans.

Marion Dumais MD Omnipraticienne depuis 2002

Guylaine Hervieux En 15 ans d’écriture, elle a publié quatre livres dont le dernier est Choisir de guérir sa vie (2013)

Simon-Pierre Lacerte Sociothérapeute et formateur international en approche étho-cognitive au Québec

Jacqueline Lagacé M. Sc. & Ph.D. (virologie), Institut-Armand-Frappier (UQ), Etudes  post-doctorales en immunologie et bactériologie, Université McGill et Laboratory Center for Disease Control, Ottawa. Professeure-chercheure et directrice d’un laboratoire de recherche, Département de microbiologie et immunologie, Faculté de médecine, Université de Montréal, 1986-2003.  Auteure de trois livres dont le Best-seller Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation par l’alimentation (Fides, 2011)

Marie-Andrée Langevin Yoga, fasciathérapie

Marianne Lefebvre diététiste / nutritionniste professionnelle (Dt.P.)

Doris McCarvill Elle a suivi plusieurs formations dont une avec Swamiji sur les 5 voix de la méditation et une en Reiki pour un mieux-être par l’énergie des mains.

Stéphane Migneault est psychologue et travaille en bureau privé à Québec depuis 2004

Francine St-Jean est conférencière en santé globale et formatrice pour une école de naturothérapie

Mélanie Blais

Jean-François Brunelle

Suzie Matte  est  instructeure en entraînement depuis plus de 20 ans,  l’aérobie, le step, le slide, le cardio kick boxe, le Pilates et le Yoga et maintenant instructeur niveau 4 Essentrics qu’elle enseigne depuis 2008.

Paule Mongeau est directrice de la maison des Éditions du grand ruisseau, Psychologue formatrice et psychothérapeute, elle a travaillé dans les domaines de la psychiatrie infantile, de la toxicomanie et de la psychologie scolaire depuis l’obtention de sa maitrise à l’Université de Montréal en 1976

Paule a pris quelques minutes pour nous parler du collectif à Studio Humanix. Le livre sera en librairie à la mi-novembre et en 2 ième partie un cahier pratique qui sera en vente en janvier 2015.  Nous serons présents au Salon du livre de Montréal en novembre.

L’atelier Brain Gym à Studio Humanix

Il m’a fait grand plaisir d’accueillir mes nouveaux amis, Cindy Boiteau et Grégoire Garneau pour l’atelier sur donation Brain Gym à mon studio  » Studio Humanix  ». Nous pouvons pleinement faire l’expérience de travailler les 2 hémisphères de notre cerveau bien différemment, avec 4 exercices simples que vous pouvez utiliser dans votre vie de tous les jours. www.neurogymtonik.org

Étirements Essentrics dans Ahuntsic-Cartierville à Studio Humanix

projet centre humanix nouveau avec web

Cours d’étirements et tonus Essentrics au Studio Humanix

Méthode inspirée du Taichi, du ballet, du Yoga et de la réadaptation. Les joueurs de hockey du Canadien l’utilisent depuis un an! Étirements et tonus musculaire tout en un.

 

Contactez-nous! 514-759-6750

ou www.studiohumanix.com

Barres-de-balletSalle-c.nord2Salle-c.nord

Studio Humanix, 1300 Henri-Bourassa est, Montréal, H2C 1G7

L’entrainement Essentrics avec Laurence Bonneville

Je connais Laurence Bonneville depuis quelques années, ont a fait nos premières formations Essentrics ensemble mais Laurence connait la technique depuis bien plus longtemps. Elle est maintenant certifiée Maître instructeure, travaille avec des athlètes et donne les formations d’Essentrics en français. Laurence a entraîné les joueurs de hockey du Canadien et on en apprend plus à ce sujet dans l’entrevue. C’est d’ailleurs Laurence sur la photo.

Canadiens de Mtl

Je dis souvent aux gens qu’ayant une base dans le ballet classique Laurence est belle à voir dans son mouvement fluide et gracieux, elle représente bien la technique Essentrics. Découvrez Laurence avec son blog Forte et Flex et son site internet.

Technique Essentrics – Étirements pour coureurs

Courir nécessite à la fois un décollage puissant et un atterrissage contrôlé, plaçant beaucoup de stress sur la région de la hanche. Pendant une course, ces mouvements de la jambe et de la hanche sont répétés des milliers de fois, en plaçant une demande massive sur les os et les muscles. Pour qu’un coureur puisse éviter la douleur et des blessures, la région de la hanche a besoin d’un entrainement préventif avant et après la course.

coureure
Des étirements profonds de la hanche , ischio-jambiers, l’aine et des quadriceps peuvent aider à prévenir les blessures et la douleur et surtout faire de vous un meilleur coureur. Si une partie d’une articulation est plus tendu que l’autre, elle va influencer l’amplitude des mouvements de l’articulation entière. Si vos muscles ischio-jambiers sont plus tendus que votre aine ou vos quadriceps sont plus tendus que vos psoas, le groupe musculaire le plus tendu va limiter l’amplitude du mouvement des muscles plus souples. Pour les coureurs, il est important d’accroître la flexibilité dans la région de la hanche entière, tout en consacrant une attention particulière aux ischio-jambiers souvent blessés.

Ce qui suit est une séquence de six à huit minutes d’exercices qui aident à rééquilibrer et accroître la flexibilité de la région de la hanche. Ces exercices ont été conçus avec l’aide d’un physiothérapeute du sport et sont extrêmement efficaces et donnent des résultats rapides si c’est fait correctement.

Cette séquence doit être suivie dans son intégralité. Il existe quatre principaux groupes cibles: les ischio-jambiers de la cuisse (au-dessous), l’aine (à l’intérieur de la jambe), les quadriceps (le devant de la jambe) et psoas (fléchisseurs de la cuisse devant ou de la hanche), et le grand fessier et IT bande (hanches ou à l’extérieur de la jambe). Il est important de suivre l’ordre et l’exécution. Pour cibler les ischio-jambiers, assurez-vous que les hanches sont tournées pour faire face au pied. La hauteur de votre jambe n’est pas importante qu’elle soit sur la chaise ou la barre, pour autant que les ischio-jambiers soient engagés. Essayez d’allonger la jambe lorsque vous faites votre étirement des ischio-jambiers, mais si les ischio-jambiers sont trop contractés, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Le focus est sur l’étirement des ischio-jambiers et non le redressement du genou.

La séquence qui rééquilibre les hanches, les mollets, les quadriceps et les aines devrait prendre trois à quatre minutes par jambe. Si le rythme est plus rapide, les muscles ne sont pas correctement rééquilibrés et étirés.

Les exercices suivants doivent se faire de façon fluide et d’un mouvement à l’autre dans un mouvement relativement constant entre chaque transition et de courtes périodes de maintien. Terminé toute la séquence sur une jambe avant de changer de jambe.

1 – Étirement de la hanche

Placez une jambe sur la chaise et plier les deux genoux (jambe d’appui et de la jambe sur la chaise). Poussez fesses en arrière. Placez la main sur la cuisse au-dessus du genou. Afin de participer pleinement tous les muscles de la hanche, déplacez lentement vos hanches dans un mouvement de balancier tout en appuyant sur le genou. Le mouvement constant de la hanche fera se sentir l’étirement comme un massage de la hanche. Sentez ceci aux hanches et à l’aine. Temps: 30 secondes

2 – Séquence du psoas

Chaque exercice s’enchaine un dans l’autre.

a) Avec le pied toujours sur la chaise, tournez vos hanches pour faire face à la chaise et mettez les deux pieds parallèles à la chaise (genoux sur la chaise est vers le plafond). Sentez ceci dans le psoas et les quadriceps. Temps: 5 secondes

b) Soulever le talon dos, pliez la jambe d’appui, déplacez votre poids vers la chaise, basculé le bassin vers l’avant (bascule du bassin profond). Sentir l’étirement au niveau du psoas. Temps: 5 secondes

c) Enfin bloquer le basculement du bassin (laissé le vers l’avant) et redressez lentement le genou (allonger la jambe) tout en appuyant le talon au sol. Remarque: Avec l’inclinaison du bassin en place, vous aurez du mal à mettre le talon sur le sol et c’est OK. Sentir l’étirement au niveau du psoas. Prenez 5 secondes dans le mouvement et maintenez la position finale.

Répéter la séquence a, b et c trois fois.

3- Séquence pour les quadriceps

En utilisant la même jambe qui était sur la chaise, prenez le pied et tirez-le vers vos fesses. Bascule du bassin vers l’avant et pliez la jambe d’appui en sol. Modification: Si vous ne pouvez pas prendre votre pied, faire une écharpe avec une serviette et de l’utiliser pour tirer le pied vers vos fesses. Sentir dans les quadriceps. Heure: Maintenez la position pendant 20 secondes.

4- Étirements des ischio-jambiers

Repositionner la même jambe sur la chaise et essayer de redresser le genou, mais ne pas forcer. Pliez votre jambe d’appui et poussez vos fesses en arrière.

Gardez votre dos droit et haut, levez un bras au-dessus de vos épaules et poussez vers l’avant au-dessus de votre pied. Alterner d’un bras à l’autre dans un mouvement constant de poussée vers l’avant. Faire le mouvement 6 fois, 3 secondes chaque bras. Le sentir dans le dos et les muscles ischio-jambiers.

b) Arrondir le dos et rejoindre l’avant pour tenir la chaise avec les deux mains. Tirer vers l’avant avec les deux bras. Sentez-la dans les ischio-jambiers. Temps: 8 secondes

Répéter a et b trois fois.

5 – Étirement de l’aine

En gardant votre jambe sur la chaise, changer votre position de sorte que vous pouvez cibler votre aine (intérieur de cuisse). Assurez-vous que vous poussez vos fesses en arrière, en gardant la jambe d’appui au sol fléchi et la colonne vertébrale droite. Sentez ceci dans le muscle long de l’aine. Temps: 20 secondes

Recommencez n ° 1 à n ° 5 sur l’autre jambe:

Après cette partie profonde, il est important d’échauffer les muscles afin de solidifier l’effet des étirements. De profonds PLIÉS (style tai-chi ) maintenus entre 1 et 2 minutes amènera de la puissance et protégera les muscles que vous venez travaillé.

6 – Pliés

Gardez le dos droit – sans se pencher en avant (debout contre un mur si nécessaire) – et placez vos pieds écartés dans une position large. Assurez-vous de placer vos jambes en conservant un alignement des genoux avec les talons et en ligne avec les orteils. Cet exercice étirera et renforcera les quadriceps, l’aine, les fessiers et les ischio-jambiers. Durée: 1 à 2 minutes. Remarque: Vos muscles pourraient trembler durant cet exercice.

Article traduit de l’anglais sur :Running magazine

Article par Miranda Esmonde-White qui est une ancienne danseuse du Ballet national du Canada et le créateur de la séance d’entraînement Essentrics: http://www.essentrics.com